Les médias sociaux BtoB : conseils pour les pros

Vous souhaitez gérer la communication de votre société sur les réseaux sociaux et vous avez raison ! Faisons un petit tour d’horizon des bonnes attitudes à adopter pour que vous efforts soient justement récompensés.
1- Comprenez votre business
C’est évaluer ce qui se fait déjà dans votre secteur d’activité et comprendre les attitudes de vos clients et vos prospects. Les comportements sur les réseaux sociaux sont parfois différents de ceux sur le web ou dans la vie réelle. Avant de vous inscrire sur un réseau social, réfléchissez bien à ce que votre entreprise peut y gagner et quelle est la stratégie à mettre en place.
Il ne sert à rien de vouloir être sur tous les fronts si votre public ne s’y trouve pas. Concentrez-vous sur 1 ou 2 médias en accord avec votre activité.

2- Soyez attentif à votre audience
Ecoutez, interprétez et échangez. Soyez vigilant quant à la qualité de votre contenu, des informations que vous transmettez et adoptez le langage utilisé par votre cible. Au fil du temps vous saurez quels sont les messages qui ont un impact auprès de votre cible et saurez communiquer au mieux avec elle.
N’oubliez surtout pas qu’il s’agit d’une communauté donc vous faites partie mais n’en êtes pas le centre.

3- Marquez votre présence
Soyez présent mais ni trop, ni trop peu. Prenez la parole de manière opportune et sachez rester disponible pour répondre aux questions posées. Attention, gérer une communauté prend beaucoup de temps et peut-être très chronophage. Imposez-vous des règles en accord avec votre activité, parfois 1 à 2 diffusions par semaine suffisent.

4- Créez du contenu original et créatif
E-réputation et créativité ne sont pas incompatibles ! Les occasions de développer du contenu de tout type (événement, vidéo, animations…) sont illimitées et cela créera des interactions avec votre communauté. Pensez à votre audience, à ses attentes et satisfaisez-la toute en vous faisant plaisir.

5- Testez et apprenez
Il vous faudra du temps avant d’évaluer ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas (les types de posts, les horaires de diffusions, les mots-clés employés…), mais ne baissez pas les bras, prenez des risques, testez et apprenez de vos éventuelles erreurs. Ce n’est pas parce que cela ne suscite pas l’engouement le lundi que cela ne peut pas s’appliquer au mercredi.

6- Restez humain
Car il s’agit avant tout d’une relation entre êtres humains professionnels, la notion de l’humain est très importante, ne l’oubliez jamais. Ce n’est pas parce que cette aventure est nouvelle pour vous que vous devez changer du tout au tout. Conservez la ligne directrice qui fait la notoriété de votre marque tout en utilisant un moyen de communication aux limites plus étendues et à la capacité de diffusion et de partage exacerbée.

L’agence Bankaï vous accompagne dans le développement de votre stratégie sur les réseaux sociaux : de la création de vos pages sur facebook, Google +, Pinterest, Youtube… à l’animation de vos pages nous saurons vous conseiller pour développer au mieux votre notoriété sur ces nouveaux médias.

Conseils et bonnes pratiques pour votre page Facebook

Compte, profil, page… Quel casse-tête !

Facebook communique clairement sur le fait qu’il est interdit de posséder un compte ou un profil pour communiquer sur votre entreprise, ceux-ci doivent être exclusivement être utilisés par des personnes physiques.
Conserver une page « profil entreprise » est contraire aux règles de Facebook. Votre profil personnel ne peut être utilisé à des fins commerciales et Facebook se réserve le droit de fermer votre compte du jour au lendemain si vous ne respectez pas cette règle : plus d’amis, plus de publications… toute la communication réalisée sur ce média social perdue ! Une bonne raison de basculer en mode Page, bien plus professionnel.

De plus seules les pages offrent la possibilité d’en analyser le trafic, les profils et l’évolution ainsi que de pouvoir ajouter des applications comme un formulaire de contact, des sondages, jeux concours, modules vidéos…

Alors si vous vous sentez un peu perdu sur Facebook et que vous souhaitez fédérer votre communauté et promouvoir auprès d’elle votre activité, vos produits… n’hésitez pas, passez nous voir à l’agence, nous en discuterons ensemble et vous proposerons des moyens adaptés à votre budget et votre ambition !

Le rôle du professionnel

Outre les conseils que nous dispensons afin de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de développement de solutions, les professionnels ont tous une expérience et une connaissance significative de leur secteur d’activité. Ces compétences ont été acquises à la base par une formation spécialisée et perfectionnées au fil du temps, des projets, des rencontres, des problèmes soumis. Ceci est valable pour tous les professionnels auxquels vous ferez appel tout au long de votre vie.

Dans le domaine de la communication, plus particulièrement pour ce qui touche au design, à l’édition et le signalétique, nous rencontrons parfois des particuliers ou chefs d’entreprise faisant appel à nos services et qui ont une idée bien définie du visuel qu’ils attendent. Ils nous apportent pour cela, fiers, la maquette informatique qu’ils ont conçu chez eux sur ordinateur, afin de nous faciliter la tache. Notre rôle, souvent délicat, est d’être franc et objectif face à cette création : loin l’idée de critiquer l’esthétique du visuel (tous les goûts sont dans la nature), nous les informons sur le rôle d’un tel support, son bien-fondé et surtout sur la faisabilité de sa fabrication.

Petit résumé : le rôle de la communication visuelle est d’attirer l’oeil et d’informer. Pour cela l’information mentionnée doit être visible, lisible (quel que soit l’emplacement et le déplacement) et donner l’envie (par exemple de susciter un achat ou d’assister à un événement) : si le design répond à au moins ces 3 points, c’est gagné !

En ce qui concerne la préparation du fichier final pour sa fabrication, il est important de comprendre que les secteurs de l’édition et de la signalétique travaillent avec des logiciels professionnels spécifiques  nécessitant une formation. Les éléments visuels utilisés pour concevoir ce fichier dit « d’exécution » doivent être de qualité : des photos ou illustration en CMJN, haute résolution et de taille suffisante. Il serait inconcevable de fabriquer un panneau signalétique de 100×70 cm avec des visuels de 65 Ko !

Les machines servant à la fabrication traitent principalement des fichiers pdf dits conformes et calibrés afin d’offrir le potentiel maximum de leur capacité à la réalisation d’un support identique au visuel conçu au préalable et dont la durée de vie sera optimale.

Des mots un peu techniques pour simplement faire comprendre que personne mieux qu’un professionnel aguerri ne pourra vous conseiller et diagnostiquer votre travail préalable. Il est important d’échanger, d’apprendre à comprendre, de bien cerner l’enjeu de votre démarche. Soyez ouverts, n’hésitez pas à nous poser des questions, à nous rencontrer, nous saurons vous expliquer les choses simplement et vous fournir un « mode d’emploi » du fichier parfait !

Vous avez un projet mais vous ne savez pas si Bankaï est l’agence adaptée pour le réaliser ?

Voici quelques exemples et cas concrets qui vous permettront de mieux cerner nos compétences…

Vous souhaitez créer un site internet mais vous ne savez pas comment faire en sorte que tout soit réfléchi pour qu’il fonctionne et vous rapporte du trafic, es contacts ou des ventes ?

Un site internet qu’il soit vitrine, e-catalogue ou de vente en ligne doit répondre à un objectif principal : vous apporter visibilité, trafic, contacts ciblés voire tout cela en même temps !

Il faut donc dès sa conception se poser les bonnes questions :

  • Doit-il être administrable ? c’est-à-dire avoir une autonomie quant à la gestion de son contenu
  • Quelle offre va être présentée et proposée par le site ? un service, des produits…
  • Comment allons-nous organisation sa communication lors de son lancement ? la promotion du site est aussi voire plus importante que la réalisation du site lui-même
  • Que faut-il justement savoir du référencement et de la promotion en ligne ? les normes et les règles fixées par Google changent sans arrêt et seuls des professionnels avertis pourront proposer des solutions adaptées.

L’agence Bankaï a déjà travaillé sur de nombreux projets web, dans des secteurs divers tels que le tourisme, l’assainissement, l’automobile… chaque activité ayant ses contraintes et ses exigences en matière de relation client. Il est important de comprendre cette approche afin de la retranscrire en relation site-internaute.

Très souvent nous intervenons dès l’avant-vente sur la réflexion en réalisant une veille (technique et concurrentielle) autour de la conception et la réalisation de votre site institutionnel ou de présentation commerciale.

Les droits d’auteur, la propriété intellectuelle, le droit à l’image… c’est quoi tout ça ?

Pour faire simple, il existe en France le code de la Propriété Intellectuelle, dans lequel sont mentionnées les dispositions inhérentes au droit d’auteur.

Ce droit d’auteur est lui divisé en 2 parties complémentaires :

  • Le droit moral
  • Le droit patrimonial

Le droit moral correspond au droit dont jouit l’auteur de la création, ce droit est attaché à sa personne. Ce droit ne s’arrête jamais (même à la mort de l’auteur), il est impossible d’enlever la paternité de son œuvre à l’auteur, tant que l’œuvre existera ces droits pourront être exercé par l’auteur.

Vis-à-vis de sa création l’auteur, et plus particulièrement dans notre cas, l’agence Bankaï, peut :

  • Rendre son œuvre publique ou non
  • Se faire connaître publiquement en tant qu’auteur de l’œuvre ou rester anonyme. L’agence a donc le droit de signer son œuvre.
  • S’opposer à toute modification, suppression ou ajout susceptible de modifier la création originale. Il est donc légalement interdit par l’exploitant (ici le client), de reprendre une de nos créations pour l’arranger à sa sauce.
  • Décider de mettre fin à la diffusion de son œuvre.

Le droit patrimonial peut être cédé, permettant ainsi une rémunération pour la réalisation de la création. L’agence donne alors l’autorisation d’exploiter son œuvre à travers la représentation ou la reproduction.

Les droits patrimoniaux cessibles visent :

  • Le droit de représentation, diffusion de l’œuvre au public
  • Le droit de reproduction, fixation de l’œuvre sur des supports en vue de sa diffusion
  • Le droit de suite, participation au produit de la revente des œuvres par l’agence
  • Le droit de destination, respect de la destination première donnée à la création

La cession des droits patrimoniaux doit obligatoirement passer par la signature d’une cession de droits entre notre client et notre agence. En l’absence de cette cession, l’éventuel exploitant n’aura pas acquis les droits lui permettant d’exploiter notre création. Ceci induit que tant que la facture n’est pas réglée et la cession signée, notre création n’est exploitable que par nous-même.

Vous en pensez quoi ?

Avez vous déjà flashé un QR code ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Newsletter

Nom
Email